www.claudereichman.com


Accueil | Articles | Livres | Agenda | Le fait du jour | Programme

A la une

21/2/08

 

Lettre ouverte à Michel-Edouard Leclerc sur la meilleure façon de donner du pouvoir d’achat aux Français

Bonjour Monsieur Leclerc,

Ce n'est pas ici au chef d'entreprise ni même à l'économiste que je veux m'adresser. Non pas que ces deux traits ne m'intéressent pas, puisque le succès de votre enseigne reflète à coup sûr l'excellence de son chef.

Mais tout comme vous avez su mettre ces compétences au profit de votre groupement, je me dis qu'il en est une autre que vous pourriez mettre au service de votre pays : la communication.

Vous vous êtes vous même intronisé "défenseur du pouvoir d'achat" à grands coups de campagnes publicitaires, de débats publics, en clair d'expositions médiatiques dans lesquelles vous excellez. Et cette campagne "électorale" a porté ses fruits puisque vous avez été "élu et couronné" par vos concitoyens dernièrement comme "le patron préféré des Français". A juste titre ou pas, là n'est pas la question.

La vraie question, vous l'avez bien saisie : Comment donner aux Français du pouvoir d'achat ?

Vous savez comme nous que nous pouvons pour cela jouer sur deux variables : l'augmentation des revenus ou bien la diminution des coûts.

L'augmentation des revenus est impensable puisque la main d'oeuvre française est l'une des plus coûteuses du monde.

La baisse des coûts ? Nous sommes arrivés au bout de nos capacités (comment proposer des produits moins chers sachant qu'une grande partie d’entre eux provient maintenant des pays dans lesquels la main d'oeuvre ne coûte rien... Chine et Inde). Il reste la pression sur les marges des entreprises me direz vous. Mais ces marges sont nécessaires à la survie de ces entreprises à court ou à moyen terme. Ces marges permettent la recherche de nouveaux produits qui produiront la croissance de demain, ces marges permettent les investissements, ces marges alimentent le système financier sur lequel repose toute l'économie moderne...

Alors, comment faire ?

Et s'il existait une recette miracle qui pourrait en même temps agir sur les deux variables ? La recette miracle qui à la fois augmente les revenus et baisse les coûts...

Cette recette miracle existe... Et vous pouvez en être le porte drapeau !

Comment ? En utilisant votre talent en communication et votre accès aux médias pour dénoncer le plus honteux des scandales : le système d'assurance maladie français.

Le coût du système est quasiment invisible pour chacun d'entre nous car imputé à la source. Il paraît même presque indolore car personne ne s'est posé la question de ce que cela lui coûte.

Je me suis livré au calcul pour mon cas personnel. C'est édifiant.

La conclusion dans les grandes lignes est que je peux souscrire à une assurance maladie privée (ce qui est devenu tout à fait légal en 1992 quand deux directives européennes suppriment le monopole de l'assurance maladie française : 92/49/CEE et 92/96/CEE, transposées dans le droit national français par les lois n° 94-5 du 4 janvier 1994, n° 94-678 du 8 août 1994, l’ordonnance n° 2001-350 du 19 avril 2001 ratifiée par la loi n° 2001-624 du 17 juillet 2001, et notamment les articles R 321-1et R 321-14 du code des assurances, R 931-2-1 et R 931-2-5 du code de la sécurité sociale et R 211-2 et R 211-3 du code de la mutualité).

Pour un coût 10 fois inférieur !

Et pour des prestations qui sont meilleures !

En clair, je récupère 25.000 euros annuellement. Et je ne coûte pas un centime de plus à mon employeur. Donc j'augmente mon revenu de 25.000 euros parce que j'ai réduit mes coûts de 25.000 euros.

Et que vais je faire de ces 25.000 euros supplémentaires ? Je vais consommer.

Voila une recette simple, efficace, légale et qui peut être mise en oeuvre immédiatement pour que tous les Français récupèrent réellement du pouvoir d'achat

J'invite tous les lecteurs à s'intéresser à ce sujet (plus d'info sur http://www.libreassurancemaladie.eu ) et je vous invite vous, Monsieur Leclerc, homme public à la communication reconnue, à exposer ce scandale au grand jour.

Cordialement

Laurent C.

 

Accueil | Articles | Livres | Agenda | Le fait du jour | Programme