www.claudereichman.com


Accueil | Articles | Livres | Agenda | Le fait du jour | Programme

A la une

2/3/13 Thomas Gahagnon
            Les médecins vont sauver les Français
                         de la mort économique !

Initié par « Les médecins ne sont pas des pigeons », un puissant mouvement de révolte agite actuellement la médecine française. Les praticiens n’acceptent plus que la Sécurité sociale leur impose sa dictature. Ils ont donc entrepris de se libérer. A cet effet, ils la quittent en masse et s’assurent librement, pour leur protection sociale, auprès de sociétés d’assurances européennes.

Nous, médecins, n’agissons pas ainsi dans notre seul intérêt. Nous sommes conscients que ce que nous sommes en train de faire va entraîner tous les Français à notre suite et leur donner le moyen d’échapper à la ruine que provoquent les prélèvements sociaux insensés auxquels ils sont soumis, et, de ce fait, leur rendra la prospérité économique qu’ils ont perdue.

Faisons le point. La protection sociale, c’est quoi ?

C’est l’ensemble des mécanismes de prévoyance collective qui permettent de faire face aux aléas de la vie. En France, la gestion de la protection sociale est en grande partie confiée à la Sécurité sociale. Celle-ci est divisée en quatre branches :

- vieillesse : en ce qui concerne les médecins, c'est la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF), dont chacun de nous connaît l'avenir radieux et le montant des cotisations, qui sont désormais obligatoirement à perte. Je rappelle que seuls les médecins libéraux cotisent et que l'objectif du gouvernement actuel est de diminuer leur nombre. Un grand succès de ce point de vue, puisque désormais 10 % seulement des nouveaux diplômés s'installent en libéral contre 80 % il y a 30 ans ! Je vous laisse calculer le ratio ... La situation n’est pas plus brillante dans les autres régimes de retraite des Français !

- maladie (maternité, invalidité, décès) + accidents du travail et maladies professionnelles: en tant que libéral, vous le savez, vos indemnités sont dérisoires, et si vous voulez survivre à une telle épreuve, je vous conseille vivement de prendre une assurance complémentaire. L’assurance maladie du régime général accumule quant à elle les déficits et se trouve en quasi faillite !

- allocations familiales: c'est le débat du moment ! Comme nous sommes des « nantis », bientôt nous n’aurons plus rien là non plus ! Tout comme l’ensemble des classes moyennes !

Il faut y ajouter la Caisse d’assurance-chômage, indépendante de la Sécurité sociale et gérée par l’Unedic : ai-je besoin de vous dire qu'en cas de chômage votre allocation sera très exactement de zéro € ....puisque vous n’en bénéficiez pas ! Quant à ceux qui y ont droit, leur sort ne sera guère meilleur, puisque ce régime, comme tous les autres, accumule les déficits et sera bientôt en cessation de paiement !

Alors je vous le demande : à quand une vraie remise en cause de ce système ? Il détruit non seulement notre profession, mais l'économie de la France toute entière.

Si vous êtes révoltés, alors indignez-vous ! Et rejoignez-nous sur notre page http://www.facebook.com/CommentQuitterLaSecuriteSociale  

Vous y découvrirez que vous avez le droit (européen et donc français) de dire non à ce système. Vous serez ainsi à l’origine d'un mouvement qui le refondera et abolira le pouvoir totalitaire des caisses.

Il ne s’agit pas d’un acte pour sauver seulement votre activité et la médecine libérale, mais également pour sauver la nation, car tous les Français sont invités à nous suivre !

Dr Thomas Gahagnon


Accueil | Articles | Livres | Agenda | Le fait du jour | Programme