www.claudereichman.com


Accueil | Articles | Livres | Agenda | Le fait du jour | Programme

A la une

3/10/07

Claude Reichman

Exclusif : Jean-Michel Aphatie (RTL) a un jumeau !

Encore un phénomène de dédoublement de la personnalité chez les journalistes. Jean-Michel Aphatie qui réalise l’interview politique du matin sur RTL, chaque jour à 7 h 50, s’efforce de tirer quelques phrases intéressantes de ses invités et n’y parvient que très rarement, tant ces politiciens, syndicalistes et autres «institutionnels» pratiquent la langue de bois. En dépit d’une certaine insistance, le journaliste ne les pousse pas dans leurs derniers retranchements, tant il est vrai qu’en France cela ne se fait pas et qu’un interviewer qui s’y risquerait ne ferait pas long feu sur les ondes. Alors, aussitôt l’émission terminée, le journaliste se rue sur son blog (http://blogs.rtl.fr/aphatie) et y jette sans détour le fond de sa pensée. Mes amis ! Quel feu d’artifice ! C’est bien informé, bien pensé, assorti de certains propos tenus hors antenne par les invités, étayé des chiffres qu’il faut, et de plus c’est constamment drôle !

Alors là, mesdames et messieurs, nous avons un problème. Car si beaucoup de Français se plaignent des journalistes, auxquels ils reprochent leur conformisme et la désinformation – au moins par omission – qu’ils pratiquent, ils se trompent peut-être de cible, et c’est aux supports où ces journalistes exercent qu’ils devraient s’en prendre. Enfin, tout de même, est-il inconcevable que sur les télévisions et les radios les politiciens soient interrogés sans ménagement, voire sévèrement interpellés quand ils racontent des craques ? Pour le moment, oui. Mais demain ? Il suffirait que quelqu’un commence, et vous verriez le paysage médiatique changer.

Qu’on se rappelle le film de Jean Yanne, « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » - qui se déroulait précisément dans une station de radio – et la fameuse scène de la rubrique nécrologique, commencée dans la révérence la plus plate et se poursuivant par une charge féroce contre le défunt menée par le journaliste contestataire, incarné par Jean Yanne, entraînant ses confrères dans l’allégresse de la liberté retrouvée. Sur son blog, Jean-Michel Aphatie écrit souvent qu’il est libre et ne subit aucune pression. Alors pourquoi ne se lâche-t-il pas à l’antenne ? Pour les raisons ci-dessus évoquées.

Tant que les téléspectateurs et les auditeurs ne quitteront pas les chaînes et les stations conformistes, rien ne changera. Mais s’ils ont la cohérence de ne pas être fidèles aux antennes qu’ils critiquent souvent très sévèrement, alors « tout devient possible », comme a dit quelqu’un. C’est si vrai que sous l’impulsion de RMC, qui, sans aller aussi loin qu’il faudrait, joue quand même un rôle pionnier en donnant la parole aux auditeurs et aux « grandes gueules », les autres radios ont été obligées d’avancer un peu dans la voie de la libre expression. Mais on est encore loin du compte, sans parler des télévisions où la critique politique n’est admise que si elle vient de l’opposition de Sa Majesté.

En attendant le jour béni où, sous l’effet de la liberté d’expression dans les grands médias – et de la formidable poussée d’Internet – une vraie démocratie règnera enfin en France, on peut se consoler des émissions de Jean-Michel Aphatie en lisant Jean-Michel Aphatie sur son blog. Qui est tout de même celui de RTL. Alors puisque les dirigeants de cette station cautionnent, en le publiant, sa liberté, pourquoi ne le laissent-ils pas s’exprimer de la même façon à l’antenne ? C’est une bonne question et je me remercie de l’avoir posée.

Claude Reichman
Porte-parole de la Révolution bleue.

 

Accueil | Articles | Livres | Agenda | Le fait du jour | Programme